Auto-entrepreneur

En devenant auto-entrepreneur, vous bénéficiez d’obligations comptables très allégées. Dans beaucoup de cas il s’agit d’un réel avantage. Mais, pour certains, le fait de régler des impôts et des cotisations sociales calculés en pourcentage du chiffre d’affaires et de ne pas pouvoir déduire les charges réellement engagées pour réaliser cette activité peut être pénalisant et conduire à être surtaxé.

Caractéristiques du régime micro social

La déclaration d'activité d'auto-entrepreneur entraîne automatiquement l'option pour le régime micro-social simplifié.

Le régime micro-social est une modalité de règlement simplifié des cotisations et contributions sociales qui consiste en un paiement mensuel ou trimestriel.

L’imposition des bénéfices de l’auto-entreprise

Le régime général

Ce régime s’applique de plein droit si aucune option n’est exercée. Dans ce cas, vous devrez porter sur votre déclaration annuelle d’ensemble de revenus (imprimé n° 2042 C) le montant du chiffre d’affaires brut réalisé au cours de l’année. Vous devrez également fournir des informations nécessaires à l’établissement de votre Contribution Economique Territoriale (état civil, numéro Siret, adresse, nature du revenu déclaré : BIC ou BNC, ...)

Limites et précisions importantes

Afin de bénéficier du régime fiscal et social de l’auto-entrepreneur, vous ne devez pas dépasser un chiffre d’affaires sur une année pleine égal à :

Actualités

Contacter nos conseillers

au 02 98 100 600
par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.